loader image
preloader

Guy Morand, promotion 1965

Guy Morand, promotion 1965, vient de terminer la rédaction de ses mémoires. Dans cet ouvrage, l’auteur raconte notamment son passage au Mont-Saint-Louis et souligne l’influence positive que son Collège a eu sur le reste de sa vie.

Ce livre de 558 pages dont le titre est « Ma Vie – de la cour d’école à la salle d’opération », sera publié à compte d’auteur au début du mois d’août 2022.

Le Collège Mont-Saint Louis (1957-1963) 

Éléments latins à Rhétorique 

À 13 ans, le 10 septembre 1957, je quittais mes amis de l’école Saint-Vincent-Ferrier et mon quartier pour prendre l’autobus coin Saint-Denis et Guizot. Cet autobus allait me mener coin Sherbrooke et Saint-Denis, 5 jours par semaine, les huit années suivantes. Je n’exagère pas en disant que ma vie a vraiment commencé à ce moment-là. J’aimais partir le matin et j’avais hâte d’arriver au collège, mon chez-moi, mon milieu, ma gang… Je revois encore le long corridor du rez-de-chaussée que j’empruntais à mon arrivée le matin… »

Ma Vie – de la cour d’école à la salle d’opération, p. 71

Le Collège Mont-Saint-Louis (1963-1965) 

Philo I et Philo II

En septembre 1963, je me retrouve en Philosophie I, riche d’expériences nouvelles et plus à l’aise en anglais, ayant travaillé tout l’été avec des ingénieurs anglophones. J’étais bien conscient de l’importance de ces deux dernières années de mon cours classique, devant absolument relever mes notes scolaires pour consolider mes chances d’être admis en médecine. Francine occupait une place de plus en plus importante dans mes pensées, et j’étais solidement retombé en amour depuis que je l’avais croisée dans le corridor du gymnase du collège à l’occasion d’une soirée dansante. C’était dans le cadre de notre carnaval d’hiver de Rhétorique quelques mois auparavant…… » 

Ma Vie – de la cour d’école à la salle d’opération, p. 107

Un mot sur l’auteur

Né à Montréal le 7 mai 1944, Guy Morand est le plus jeune d’une famille de trois garçons. Après des études classiques au Collège Mont-Saint-Louis (1957-1965), il a complété un doctorat en médecine à  l’Université de Montréal (1969), puis a obtenu un certificat de spécialiste en obstétrique-gynécologie du Collège des Médecins du Québec et devient Associé du Collège Royal du Canada (1974).

Il a œuvré comme obstétricien-gynécologue au Centre hospitalier de Lanaudière de 1974 à 2009.

Guy Morand est membre de plusieurs organismes régionaux (président du CMDP, membre du C.A. du CHDL, premier président de la Fondation, vice-président du C.A. du Festival de Lanaudière) et organismes  professionnels (membre du C.A. de l’AOGQ et président du comité du bulletin de la même association (Association des Obstétriciens et Gynécologues du Québec), ainsi que chroniqueur et rédacteur en chef du même bulletin (Gynobilis), chef du département de Gynécologie-Obstétrique…

Marié depuis 55 ans à Francine Labrecque (son infirmière préférée), il est le père de quatre enfants dont l’aîné, Patrick, travaille pour le CISSS de Lanaudière (CHDL).

Guy Morand confie qu’il a toujours aimé écrire. Depuis sa retraite en 2009, il s’est mis à la rédaction de ses mémoires. Un passe-temps passionnant!

Une grande fierté : sa petite-fille, Charlie Gagnon, a gradué au MSL en 2017…

Les personnes intéressées pourront se procurer un exemplaire du livre auprès de l’auteur en écrivant à : memoiresguy@gmail.com

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.