loader image
preloader

50e anniversaire de la promotion 1966

Le 19 mai 2016, l’AAMSL a souligné le 50e anniversaire des finissants de la promotion 1966, rassemblés autour de Monsieur Jacques Laurin, un nouveau membre du conseil d’administration de l’AAMSL. À cette occasion, la mosaïque « Collation des grades ès ARTS  – novembre 1966 » a été dévoilée. La photo a depuis trouvé sa place sur un des murs du Collège.

Messieurs François Gauthier, Jacques Laurin, Jean-Luc Malo, Marc Beauchamp, Michel De Broux, Jacques De Guise et Pierre-Paul Gingras étaient présents à cette rencontre. D’autres auraient souhaité se joindre à leurs confrères, mais ont eu un empêchement.

M. Laurin a lu le texte écrit il y a 50 ans à l’occasion de la fin de leurs études au Mont-Saint-Louis. En voici un extrait :

Le Collège a été une école de formation, nous permettant de nos développer dans les domaines de la pensée, des idées, des organisations, des sports et dans plusieurs disciplines connexes. L’occasion nous fut donnée de mettre en valeur nos talents en apprenant par nos erreurs et par les conseils de ceux qui nous enseignaient. Chaque individu, chaque institution a ses défauts, mais nous les oublions bien vite avec le temps, en réalisant le bénéfice que nous avons tiré des cours auxquels nous avons assisté. C’est la formation acquise au Collège et dans nos familles qui nous donnera l’occasion de jouer un rôle dans la société.

Ce que chacun d’entre nous peut faire pour améliorer notre position ce n’est pas de manifester bruyamment et tenter de tout changer sur le champ. On doit avant tout rechercher à être compétent dans les domaines d’activité qui nous sont propres, se perfectionner, travailler en ayant dans l’idée que nous avons tous un rôle à jouer dans l’évolution actuelle du Québec, enrichir nos connaissances, augmenter nos qualifications. Nous devons en plus coopérer ensemble, diriger nos actions vers un but valable.

Si nous sommes parvenus à ce stade qui nous donne l’occasion de nous perfectionner, c’est avant tout à nos parents que nous le devons. Ils ont dû souvent se priver pour nous donner la chance de faire nos études. Sans les autorités, les professeurs religieux et laïques du Collège qui ont guidé nos pas, contribué à nos connaissances, nous ne pourrions pas être ici ce soir.

Le conseil d’administration de l’AAMSL a renoué avec joie avec les anciens de la promotion 1966!

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *