loader image
preloader

Julie Payette

MSL 1980

Aux yeux des élèves du Mont-Saint-Louis, Julie Payette est un personnage plus grand que nature. Elle incarne l’accomplissement et  la réussite.  Par l’importance de sa contribution aux sciences spatiales, Julie Payette s’inscrit déjà dans la mémoire du Collège.  Pour une maison d’éducation, Julie Payette se mérite la plus haute et la plus visible des consécrations : celle d’être un modèle et un exemple inspirant pour toute la jeunesse québécoise. Depuis sa tendre enfance, Julie Payette a toujours voulu être astronaute. S’il est un legs qu’elle laisse aux générations actuelles, c’est que la recherche du plus n’est pas l’ennemi du bien et que toutes les aspirations sont permises si on s’applique à les réaliser.

Julie Payette est né à Montréal le 20 octobre1963. Elle entre au Collège à la rentrée de 1978 en 4e secondaire.  C’est au Mont-Saint-Louis, au contact de ses enseignants, que Julie Payette se pique d’un vif intérêt pour l’étude des sciences. C’est cette passion pour la physique et les sciences appliquées, ajoutée à ses indéniables qualités humaines, qui ont propulsé notre astronaute nationale vers les étoiles. La feuille de route académique de Julie Payette est impressionnante. Elle obtient l’une des six bourses annuelles pour étudier (1982) au United World College of the Atlantic au Royaume-Uni où elle se mérite un Baccalauréat international. Elle détient aussi un diplôme en génie électrique de l’Université McGill (1986) et une maîtrise en génie informatique de l’Université de Toronto (1990).  Avant de se joindre au Programme spatial canadien, Julie Payette  participe à des activités de recherche en informatique, en traitement du langage naturel et en reconnaissance vocale automatique.  En juin 1992, Julie Payette est sélectionnée par l’Agence spatiale canadienne parmi 5 330 candidats pour faire partie du groupe des astronautes canadiens. Elle s’est jointe aux astronautes de la NASA en août 1996 pour continuer sa formation.

En 1999, son rêve prend forme : elle participe à la mission STS-96 de la navette spatiale Discovery et elle compte 465 heures de vol dans l’espace. Au cours de cette mission, Julie Payette est devenue la première Canadienne à participer à une mission de construction de la Station spatiale internationale et à monter à bord du laboratoire orbital.  À cette occasion, Julie Payette se fait l’ambassadrice de son Collège : grâce à elle, le blason de notre institution voyage dans l’espace et touche aux étoiles.

En avril 2009, Julie Payette sera de l’équipage de la navette Endeavour pour participer à la mission STS- 127. Elle remplira le rôle de spécialiste de mission.

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *